Sculptures installées à l’occasion du 1er (1982) et du 2e (1985) symposium international de Sculpture à Bron. C’était la première fois qu’une ville, non capitale d’un état, accueillait de telles manifestations culturelles, impulser par la volonté du maire André Sousi et de Paul Ravel, adjoint à la Culture.

A l’occasion du Symposium International de sculptures en 1985, Bron a accueilli quatre créations : La Main Inca, La Mouvance du Monde, la Tortue, la Pologne. Déposées au Fort de Bron, le visiteur du Fort les rencontrera lors de son parcours :

  • « La Pologne » Michaël Poreski, américain d’origine polonaise : La Pologne, git au sol, éclatée au XVIIIe siècle, amputée de la Silésie en 1772 sous le règne de Marie Thérèse d’Autriche (1717-1780).. Au centre le creuset de la « Rome polonaise », Cracovie. La stèle symbolise l’espoir de Liberté qui se dresse en Pologne, avec l’ouverture, apportant la lumière de l’Occident.
  • « La main inca » de Krzysztof Bednarski, sculpteur polonais né en 1953

Source : D’après un enregistrement de Roger Thomas (Visite du 09/11/1998), transcrit par Serge VINCENT

L’Association recherche tous renseignements complémentaires sur ces œuvres, sur les auteurs, sur le symposium. N’hésitez pas à nous contacter (voir e-mail haut de page)